Remise en cause des contrats jeunes majeurs par le Département : Grève à l’ADDSEA et à l’AHS-FC le 14 février !

Le collectif VIJIE relaye l’appel à la grève des salariés de l’ADDSEA et de l’AHS-FC concernant la défense du droit à l’accompagnement des jeunes au-delà de leur majorité. Les salariés en lutte de ces deux associations appellent toutes celles et ceux qui le souhaitent à venir les rejoindre le 14 février entre 12H et 14H dans les locaux d’Hôp Hop Hop (ex-fac de médecine, 5 Place Saint-Jacques à Besançon). Il s’agit de partager un moment de convivialité, de se rencontrer, mais aussi d’envisager la suite et d’étendre la mobilisation. A ce titre, le collectif VIJIE y sera présent.

Ci dessous, le tract d’appel à la grève du Pôle Éducatif d’Accompagnement des Adolescents (PE2A) de l’association ADDSEA :

Contre la remise en cause des contrats jeunes majeurs par le Département

Les salariés du PE2A seront en grève le 14 février de 10 h 30 à 16 h

Depuis fin 2018 / début 2019, le Conseil Départemental du Doubs a pris de nouvelles dispositions concernant les jeunes majeurs accompagnés par l’Aide Sociale à l’Enfance avant leurs 18 ans. Jusqu’à présent, ces jeunes pouvaient demander de continuer à bénéficier d’un accompagnement et d’un suivi jusqu’à leurs 21 ans.

Désormais, les mineurs accompagnés par l’Aide Sociale à l’Enfance du Doubs, une fois devenus majeurs, ne pourraient plus bénéficier de l’accompagnement de structures de la protection de l’enfance au-delà de leur 18 ans s’ils sont étrangers, et normalement de 19 ans s’ils sont français.

Pour les salariés du PE2A (CEA et SAJ 25), ce nouveau cadre de travail est tout à fait inacceptable, la rue devenant pour bien des jeunes la seule orientation à la sortie des dispositifs. Les salariés du PE2A refusent la précarisation des jeunes accueillis. Ils refusent une discrimination entre jeunes majeurs sur la base d’un critère de nationalité.

Bref, ils refusent de maltraiter les jeunes pour des raisons budgétaires !

Pour les salariés du PE2A qui accompagnent ces jeunes au quotidien, l’application de ces nouvelles dispositions amène à un véritable conflit éthique. Ces nouvelles dispositions du Département remettent en cause le sens même de l’accompagnement éducatif, et renforcent ainsi la souffrance au travail au sein des différentes équipes du PE2A.

Aussi les salariés du PE2A seront en grève ce jeudi 14 février de 10 h 30 à 16 h pour pouvoir continuer à accompagner correctement les jeunes une fois devenus majeurs, et donc pour le maintien des dispositifs permettant d’accompagner ces jeunes jusqu’à leur autonomie.

Les salariés se retrouveront au local Hôp Hop Hop dès le début de leur débrayage et appellent tous ceux et toutes celles, collègues d’autres services et structures, enseignants, citoyens solidaires ou autres à venir les rejoindre entre 12 et 14 heures pour partager un moment de convivialité.

Rendez-vous donc le 14 février à partir de 12 h au Hôp Hop Hop (ex-fac de médecine, 5 Place Saint-Jacques à Besançon).