Enfants sans abri, Département sans scrupules

Il y a un an le Département du Doubs laissait vivre dehors des enfants étrangers en leur refusant protection et mise à l’abri. Une pétition demandant à Madame Bouquin de mettre fin à cette situation inacceptable avait recueilli plus de 600 signatures et peu après cette mobilisation, la mise à l’abri de ces jeunes avait repris. Il y a quelques jours, nous avons déploré de nouvelles situations dans lesquelles à Besançon des enfants étrangers, seuls et frigorifiés, demandant assistance au département se voyaient opposer un refus d’hébergement sous prétexte d’une capacité limitée des structures d’accueil…

A leur détresse le Département a répondu par le déni. A cette coupable indifférence il nous semble nécessaire de réaffirmer que la protection de l’enfance n’est pas une compétence facultative mais une obligation légale et que la nationalité des enfants ne saurait en aucun cas conditionner la protection que les pouvoirs publics sont tenus de leur apporter.

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, aux côtés d’autres organisations locales, le collectif VIJIE appelle à un rassemblement place Pasteur le mercredi 20 novembre à 17H30 place Pasteur à Besançon.

Tract disponible ici.